ArgentineDesertEscapadeNatureSan Juan

Barreal et le Leoncito – San Juan

Après trois jours dans la Province de la Rioja à arpenter les parcs nationaux de Talampaya et Ischigualasto ainsi que la Laguna Brava, direction la province limitrophe au sud, la Province de San Juan et sa capitale, San Juan. Je retrouve la Route 40, que nous avions arpentée à Salta, qui traverse l’Argentine du Nord au Sud sur plus de 7000km et parcours les 300km qui séparent Villa Union de San Juan en stop, en 5h et deux voitures.

Il n’y a pas grand-chose à faire à San Juan mais la ville de 500000 habitants constitue une bonne étape rafraichissante avant de partir vers Barreal et le parc national del Leoncito.

Barreal

Après 4h de bus depuis San Juan, j’arrive dans la vallée de Calingasta où se niche Barreal, entre la cordillère des Andes et a précordillère. La vallée est paisible, très paisible même, et verdoyante.

Il n’y a pas grand-chose à faire à Barreal, à part jouer au foot sur la place du village avec les écoliers. Cependant, c’est le point de départ idéal pour visiter le parc del Leoncito.

A noter tout de même une randonnée de 3h aller-retour dans le canyon bigarré del Colorado et la belle vue sur les sommets andins dont El Mercedario, second sommet andin, depuis le cimetière perché sur une colline à l’écart du village.

On y apprécie le coucher de soleil sur les monts enneigés depuis les hamacs de l’auberge de jeunesse Hostel Barreal.

Parc National El Leoncito

A 30km au sud de Barreal se trouve le Parc National del Leoncito. Il a été créé dans le but de préserver l’écosystème particulier du coin : une immense étendue de sable fin au milieu d’une pampa montagneuse. Avec de la chance, on peut y observer des pumas !

Me voilà donc parti pour l’ascension du Cerro Leoncito (2519m) qui fait partie de la précordillère. De son sommet, on se régale de la vue sur les Andes et sur la plaine aride battue par un vent constant tout au long de l’année. Lorsque le temps le permet, on y observe les plus hauts sommets d’Amérique mais depuis 3 jours, cette partie des Andes est plongée dans une tempête inhabituelle pour la saison.

Pas de pumas mais un couple français qui me déposera à Upsallata ensuite.

A présent, direction Upsallata, dernier gros bourg avant de rejoindre Puente del Inca et le parc provincial de l’Aconcagua.

1 thought on “Barreal et le Leoncito – San Juan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *